La quintessence

La matrice stochastique de l'univers est peuplée d'une infinité d'oscillateurs-bosons dipolaires qui représente chacun le véritable zéro physique. Le masquage dual est le garant du zéro par le déphasage
π. Avec la dualité  π, i  (imaginaire) le masquage s'écrit mathématiquement :

e + 1 = 0

Il met en œuvre la  quintessence suivante : {π, i, e, 1, 0}.

Il existe de nombreuses applications  de type 2 → 5.  




Même la mitose fractale se produit en 5 étapes, ce qui explique une expansion en couches qui colle avec l'observation de fuite isotrope,  l'énergie sombre (explication physique confortée par les chiffres) et la cause de la variable d'ajustement qu'est le proton.         

On note que la matière noire – très majoritaire – est représentée par le mélange analogique entre 0 et 1. C'est également le cas en matière sociétale où l'on retrouve les 5 options.  

Commentaires

  1. Mon prochain article portera sur les modèles sociétaux. Je veux démontrer qu'il n'existe qu'un seul modèle pertinent, celui induit par la physique de l'univers......

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le lien entre bosons de jauge et quarks (14)

La structure des atomes suit la loi ML = Cte (15)

L'éternité paradoxale de l'univers (suite 2)