Articles

Pourquoi quelque chose plutôt que rien ?

Image
La notion d'existence est et a toujours été le résultat d'une lutte, d'un duel. La première dualité est celle des types de zéro. En physique, le zéro mathématique (à caractère absolu) est un attracteur impossible. Il faut lui opposer le zéro physique né du fondamental principe de symétrie. Une déclinaison de l'impulsion de Dirac, met en lumière la  dualité fondamentale entre deux impossibilités : le zéro inertie physique et le zéro mathématique. On ne peut répondre à cette question que si on a pris conscience (voir Christian Magnan) de l'incompatibilité du zéro mathématique avec les paramètres physiques.      





Voir  : modèle OSCAR, loi KOIDE-MAREAUSOMMAIRE , Les cinq clés de la physique, l'éclaté du modèledualité du zéro

La mesure d'anisotropie de l'expansion confirme le modèle Oscar

Image
Des mesures précises confirment que le taux d'expansion de la Bulle Univers  est plus important dans le sens opposé de l'immense et unique trou de l'éridan.  Les mesure indiquent un taux d'anisotropie de 76,64 / 65,2 – 1  ~ 18 % !Cela est en accord avec le modèle en couches d'expansion (Oscar) dont le centre est le BEC-fossile visible sous le nom de "point froid". Cet énorme trou vide de la Bulle Univers, représente son centre (à ne pas confondre avec L'univers-Matrice qui lui n'a pas de centre). C'est l'observation du BEC-fossile et sa mitose fractale qui s'étale sur 2 milliards d'années-lumière.  Ce vide est tellement gênant pour les conservateurs du modèle standard, qu'ils cherchent à l'éluder en le nommant ridiculement comme un "point".  Selon le modèle Oscar, les BEC-fils enchevêtrés et couplés, formant l'espace-temps, ont un gradient d'expansion généré par la mitose fractale (Big Bang). Chacune des 5…

La déraisonnable efficacité des mathématiques

Image
Où l'on montre que la physique (donc l' UNIVERS dans son ensemble) n'est absolument pas une des branches des mathématiques mais les englobe comme elle englobe toutes les autres disciplines.