La clé de la matière noire

- Sceptique : l'annihilation primordiale revient en quelque sorte à une brusque relocalisation, différente du retour progressif propre au régime oscillatoire. Mais pourquoi cette brusque relocalisation ?

- On a vu ici que c'est une conséquence du 1D de l'oscillateur qui confond "contact et superposition". Cela veut dire que le masquage est binaire ! Il passe de 1 à 0 dans un temps incroyablement petit. La variation (di/dt) est telle qu'elle provoque une induction énorme qui provoque l'annihilation sans passer par le régime transitoire de l'oscillateur. 

- Sceptique : Cela revient à l'annihilation en laboratoire, d'une paire électron-positron ? Mais peut-on créer un angle qui ferait une annihilation partielle (matière noire) ?

- Oui, localement, on ne peut avoir qu'une annihilation binaire. L'angle de positionnement relatif, ne peut exister que sur une grande sphère typiquement non locale et ce, dans le cadre d'un grand nombre de pôles, chacun délocalisé.

- Sceptique : pourquoi 2 galaxies devant suivre chacune son axe radial d'expansion, se rejoindraient au lieu de s'écarter ? Est-ce l'effet de la gravitation ?

-  La mitose est une succession de 5 impulsions à vitesse c dans toutes les directions. Les rares galaxies cumulant 5 éjections dans l'axe radial et dans le sens extérieur, file à vitesse 5 c. A l'opposée, il n'y a que très peu de galaxies (dont les éjection sont contraires au sens de l'expansion)  qui se collisionnent de front et s'annihilent complétement. Entre les deux on obtient un spectre de couches d'expansion qui s'étale de 0 à 5 c. Cela veut dire que celles dont l'angle est confondu avec l'axe radial, ne se rencontrent pas. Pour toutes les autres les croisements sont légions. Ils provoquent des annihilations dont le taux est fonction de l'angle relatif qu'elles occupaient sur le BEC-fossile. 

- Sceptique : elles étaient déjà formées sur le BEC-fossile ?

- Non mais la matière élémentaire destinée à les former, existait bien.

- Sceptique : si à l'intérieur de notre Galaxie, il y a une légère annihilation généralisée, pourquoi passe-t-elle inaperçue ?

- Comme on l'a vu, les brique de la matière, (paires électron-positrons), sont habillés de particules virtuelles. Ce taux d'habillage est de 1,0031.  Le tableau montre que le taux d'annihilation "local" est très inférieur à cela. Cela veut dire qu'il le modifie un peu sans casser l'harmonie des briques élémentaires.

          
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le lien entre bosons de jauge et quarks (14)

Présentation du blog

La structure des atomes suit la loi ML = Cte (15)