Les 5 traces tangibles de la mitose-expansion

- Sceptique : de nombreuses sources plus ou moins mystiques, citent ce nombre 5 comme étant magiques. Est-ce la cas d'Oscar ? 

- Notre méthode est aux antipodes de l'approche mystique. Elle s'attache à chercher les causes. Cependant on note depuis fort longtemps des traces vivantes liées au nombre 5 et la fameuse suite de Fibonacci qui est liée à l'opération de mitose. 

- Sceptique : ce lien page 17, sur les nombres symboliques, affecte le zéro absolu au vide. Est-ce correct ?

- C'est l'erreur courante dans les études, car le zéro absolu n'a de sens que dans les mathématiques où dans la pratique de la macro-physique. En physique fondamentale, le zéro absolu  ne peut exister car son inverse est infini. Il n'y a pas de paramètre physique infini ! 

- Sceptique : ce lien page 31, parle du 5 comme le nombre de l'harmonie. Y-a-t-il un lien avec Oscar ?

- Les traces de la mitose caractérisée par ce nombre, sont partout. Il n'est donc pas étonnant que les mystiques l'aient repéré.  

- Sceptique : ce lien page 52, pose le nombre 8 comme représentant du cosmos et de la matière. En revanche, il s'étale énormément sur le nombre 7. 

- Le nombre 7 est purement symbolique alors que le 8 a une explication physique. Il représente (avec le 5), le nombre d'Or lié à la mitose de l'univers, (8/5 = 1,6) premier proche de 1,618 qui est le nombre d'Or obtenu quand la suite de Fibonacci tend vers l'infini. Par la complexité croissante liée aux différentes formes de vie, le nombre d'Or complet (1,618) apparaît assez souvent dans la nature.  

- Sceptique : alors quels sont les nombres clés de l'univers ?

-  Il y a d'abord le zéro absolu (mais improbable) concernant la connexité d'un état univers totalement stochastique et dont l'entropie serait infinie. Il y a ensuite le 0 relatif ou algébrique qui est la somme nulle de paramètres physiques sortant d'un dipôle (2). Vient ensuite l'unité (1) pour nommer un ensemble fait de dualités (2).  En rajoutant l'infini (pour les seuls nombres), on retrouve 5 nombres clés, dans le seul état stochastique !

- Sceptique : et si l'on compte l'état synchronisé ?  
   
- Alors il faut rajouter aux cinq nombres clés :  5, 𝜉, 𝛼 ! Cela fait donc 8 nombres clés. Ensuite la variable d'ajustement f(𝜉𝛼) amène le nombre entier 1840 qui représente la partie neutre (proton, neutron). Ce nombre d'élément constitutifs  est divisé en 8 groupes chargés ou 4 groupes neutres ayant 3 intervalles polarisés, induisant 3 quarks !    
    
   

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Le lien entre bosons de jauge et quarks (14)

Présentation du blog

La structure des atomes suit la loi ML = Cte (15)