Le proton est d'Or

Le modèle standard ignore totalement pourquoi le proton existe et pourquoi il est stable avec cette masse précise et pas une autre. Il ne faut pas oublier qu'avec le neutron, ils forment toute la matière stable. Cela n'a rien à voir avec toutes ces particules instables, créées localement dans les accélérateurs. Le proton n'est pas là par hasard ! Le modèle oscar montre qu'il est directement issu du nombre d'Or * de l'univers. Nos vies, à base de protons et neutrons, dépendent de ce nombre d'Or.

1. Le conflit de la mitose fractale : nous avons vu que la saturation du BEC-fossile se jouait sur deux tableaux : a) du point de vue volumique, les intervalles radiaux (1D) sont ξ fois plus grands que ceux de l'axe tangentiel. Or un BEC n'est équilibré que s'il y a isotropie de sa densité ; b) du point de vue surfacique (hologramme), les dipôles se superposent et annulent leurs charges. Cela a pour conséquence de briser leur lien, ce qui les séparent en monopôles. Cette séparation (délocalisation) s'accompagne d'une annihilation de facteur aléatoire : α = 137,035999. Le tableau suivant montre qu'en 2D, la mitose se déclenche sur la base de ce taux α². Il y a donc un conflit entre l'aspect surfacique qui amène un taux de mitose final à α12 et le taux (2D) de son anisotropie ξ². Le conflit vient que ces deux ratios sont totalement aléatoires.

2. Le proton né du conflit de la mitose : la figure montre que ces deux nombres doivent s'accorder avec une variable d'ajustement. Car l'intervalle élémentaire résultant après mitose doit tenir compte de ce conflit. Cette dualité est tenue de s'accorder. Si par un pur hasard (quasi impossible) les deux nombres avaient été égaux (ratio = 1), alors l'intervalle élémentaire aurait été uniquement celui de l'électron. Mais ce n'est pas le cas car l'aléa a donné le nombre brut : po = 1835,26, très proche de la masse du proton en unité électron : p = 1836,15. Mais le proton ne peut-être composé que de paires électron-positrons entières ! Ce nombre brut n'a pu que s'arrondir au nombre 1840+1, exprimé en unité « électron nu ». Or on a vu que le rayon du proton était (p/4) fois plus petit que l'intervalle élémentaire. Cela veut dire que la projection holographique du proton (rétréci) permet d'agrandir l'intervalle élémentaire. Il y a effectivement 2 et seulement 2 types de particules stables et donc créées dès l'origine par délocalisation (électron et proton). Cette dualité vient de la dualité {volumique-surfacique}. La dualité {électron-proton} trahit la dualité conflictuelle de l'élargissement des intervalles élémentaires par la mitose. Cette même dualité se traduit entre la matière et l'espace-temps qui sont de même source.
3. Le proton est un vecteur de jauge : via les collisions dans les accélérateurs de protons, on extrait des particules dont le boson de Higgs. Or le modèle montre que ce dernier est directement lié au produit** : nombre d'Or (8/5) × √ξ ! Ils sont les deux traces intangibles du conflit ayant créé le tissu d'espace-temps. Sur l'hologramme originelle, l'intervalle élémentaire a été élargi par la contraction du proton. Dans le volume déployé par la mitose – donc l'espace-temps – l'intervalle élémentaire est celui qui est déterminé par la longueur de Compton de l'électron.


* on rappelle que la suite de Fibonacci est liée au processus de mitose. Il n'est pas étonnant que la proportion 8/5 pour les tableaux par exemple, nous paraisse harmonieuse. La géométrie des escargots suit également la loi du nombre d'Or, tout comme les choux fleurs, cyclones et autres galaxies spirales.
** voir le tableau 3 de ce lien sur le nombre d'Or de l'univers.




Commentaires

  1. On ne peut plus douter que la nature nous montre les traces vivantes ou dynamiques de la mitose fractale originelle.

    RépondreSupprimer
  2. On me demande pourquoi la mitose fractale s'est arrêtée après 5 étapes ? La réponse est dans le tableau du billet. La mitose doit impérativement s'arrêter à xi^2 ! Mis la convergence avec a^12, (liée au nombre 5), fait sont effet avec le proton. Il a réconcilié les deux valeurs en conflit !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le satellite Planck confirme le modèle OSCAR (2)

le mystère des positrons

la substance de l'intervalle élémentaire (1)